En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Nice, c'est flou

    Nice

    Transferts

    Nice

    Nice, c'est flou

    5 août 2019

    A une semaine de la reprise de la Ligue 1 le club niçois n’affiche que très peu de certitudes et débute seulement son mercato, la faute à un rachat officialisé tardivement. Quelle équipe ? Quelles ambitions ?

    La promenade des anglais n’aura peut-être jamais aussi bien porté son nom. Jim Ratcliffe est depuis jeudi nouveau propriétaire du club azuréen, la DNCG ayant enfin entériné son rachat. Le milliardaire anglais n’est pas inconnu dans le monde du sport puisqu’il est le patron d’Ineos, sponsor principale de l’équipe qui a remporté le dernier Tour de France. Ineos qui devient par ailleurs le sponsor maillot du club azuréen.

    Premier effet de ce rachat, Patrick Vieira reste en poste. Pour autant tout n’est pas réglé car à une semaine de la reprise Vieira ne sait pas encore sur qui il pourra compter.

    Une chose est sûre c’est qu’on ne verra plus les dribles d’Allan Saint Maximin à l’Allianz Riviera. L’espoir français, sur lequel Vieira ne comptait plus, a en effet pris la direction de l’Angleterre, Newcastle plus précisément, l’OGCN empochant au passage un chèque de 22 millions. Espérons pour Saint Maximin plus de réussite que les nombreux français qui l’ont précédé dans le nord de l’Angleterre.

    Outre Saint Maximin, Nice a également vu partir Makengo (en prêt à Toulouse) Romain Perraud (à Brest) et Olivier Boscagli (Eindhoven). Trois joueurs jeunes et peu utilisés par Vieira (Perraud était prêté au PFC).

    Autre jeune très prometteur, Youcef Attal a peu de chance de rester sur la côte d’azur, après une très bonne saison sous le maillot, il a confirmé tout le bien que les observateurs pensent de lui lors de la CAN, avant de se blesser. Ses prétendants sont nombreux et le PSG pourrait poursuivre son mercato à moindre coût grâce à l’ailier algérien.

    Problème pour les Niçois, qui avaient déjà affiché des gros manques la saison dernière, notamment dans le secteur offensif, pour le moment personne n’est venu poser ses valises sur la Côte d’Azur... Maintenant que plus rien ne s’oppose au rachat du club, les supporters (qui ont appelé cette vente de tous leurs vœux) espèrent que mercato va enfin accélérer. Quelques noms sont évoqués comme Alexis Claude Maurice (Lorient) ou Sofiane Boufal (Southampton, photo). Des pistes sérieuses qui pourraient se décanter rapidement.

    14 buts encaissés en deux matchs !

    Parallèlement, le club qui a vu débarquer Gilles Grimandi comme directeur sportif en fin de saison dernière, piste également le jeune brésilien de la Roma, Gerson, alors que la piste Luiz Araujo s’est refermée (le Brésilien a annoncé qu’il restait à Lille).

    Mais le mercato niçois devra aller au delà des seules pistes offensives. L’humiliation subie devant Wolfsburg (1-8) et les 14 buts encaissés par les Niçois lors de leurs deux dernières sorties (après le 1-6 face à Burnley) inquiètent. 

    Nice étudie également les possibilité de se renforcer dans le secteur défensif, notamment au milieu de terrain. Plusieurs pistes sont suivies, dont celle menant à Maxime Gonalons (Rome) également suivi par l’OM. Mais dans ce domaine aussi, les Aiglons partent de loin...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club