En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Oleg Petrov (Monaco)  : « il faut rester pragmatique »

    Monaco

    Transferts

    Monaco

    Oleg Petrov (Monaco) : « il faut rester pragmatique »

    2 août 2019

    Alors que l’AS Monaco avance au ralenti au niveau du recrutement, au point d’inquiéter ses supporters sur sa capacité à viser la Ligue des Champions comme annoncé, le vice président du club, Oleg Petrov a accordé une interview à l’AFP dans laquelle il fait le point. En voici les principaux extraits.

    Les difficultés pour se renforcer

    Nous avons les moyens d'effectuer d'importantes acquisitions, mais c’est une période compliquée. Certains clubs ne vendent pas. Nous avons reçu la réponse de Porto après notre offre pour son capitaine (le milieu Danilo Pereira, NDLR). Certains joueurs veulent disputer la C1, d'autres ont des prétentions élevées. Nous sommes toujours guidés par la performance sportive. Nous allons investir sur des joueurs confirmés. Mais il faut aussi respecter équilibres financiers et sportifs.

    Le cas Falcao

    Des clubs, pas uniquement Galatasaray, et d'autres marchés sont intéressés par Falcao, notre capitaine et un de nos meilleurs joueurs. Il est important qu'il reste, sauf si on reçoit une offre exceptionnelle. Il faudrait alors le remplacer par un joueur de son calibre. S'il reste, tout le monde pourra s'y retrouver (Falcao sera libre en juin 2020, NDLR). Nous avons tous intérêt à une bonne coopération.

    Un deuxième attaquant, un défenseur central, un milieu et un ailier attendus

    Les moyens pour le mercato

    Je sais ce que je souhaite dépenser. Les perspectives financières peuvent aussi évoluer en fonction de notre capacité à offrir des joueurs en échange, ou en contreparties d'achats. Nous avons les moyens de nous positionner sur des profils important, mais allons-nous proposer 50 millions d'euros sur un joueur ? Je ne crois pas. Il faut rester pragmatique, Monaco n'a pas vocation à effectuer ce type d'investissement chaque année. Notre objectif est une qualification en C1. C'est le plus important. Y parvenir à n'importe quel prix, en achetant des stars, c'est bien. Le faire en conservant un équilibre général, c'est mieux.

    Et les objectifs

    La première priorité est de réduire notre effectif. Passer de 74 contrats professionnels à la fin de saison dernière, à environ 55. Après un gros travail, avec 19 départs dont 10 en prêts, il faut encore réduire le groupe d'une dizaine d'éléments. On trouvera des solutions pour Pelé, Aït Bennasser, Cardona ou Diop, par exemple.

    En ce qui concerne le mercato, nous souhaitons un deuxième attaquant, pour épauler Falcao dans un 4-4-2. Un défenseur central, un milieu et un attaquant de couloir également. Nous sommes actifs. Mais je dois aussi préserver l'équilibre général. Sur un même poste, impossible d'avoir cinq éléments ou uniquement des jeunes !


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club