En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pourquoi l’Atlético réclame 200 M€  au Barça pour Griezmann

    BARCELONE

    Transferts

    BARCELONE

    Pourquoi l’Atlético réclame 200 M€ au Barça pour Griezmann

    12 juil. 2019

    Les raisons de la colère...

    Nouvel épisode dans le transfert de Griezmann au Barça. L'Atlético estime que la clause libératoire doit être maintenue à 200 M€ ! Explications.

    Alors que le feuilleton Griezmann a enfin pris fin ces deux derniers jours, avec le rachat de la clause libératoire du joueur par les Catalans et quelques heures plus tard la signature du champion du Monde (pour 5 ans), l’Atlético de Madrid ne l’entend pas de cette oreille.

    En effet, le deuxième club de la capitale espagnole estime que Barcelone doit payer, non pas 120 M€ mais 200 M€ pour libérer le Français. Selon les Madrilènes, Griezmann et le Barça se sont mis d’accord avant la date du 1er juillet, qui voyait la fameuse clause passer de 200 à 120 M€. Par conséquent, l’Atlético estime donc que les Catalans doivent payer le montant de la clause au moment de cet accord, c’est à dire avant même la fin de la saison en Liga, au mois de mai (le 14 exactement). Dans cet état d’esprit, l’ancien club de « Grizou » explique avoir déjà entamé les procédures pour « qu’il considère appropriées pour la défense de ses droits et intérêts. »

    Il va être toutefois difficile au club madrilène d’obtenir gain de cause, les dirigeants catalans ayant toujours laissé entendre que rien n’était conclu avec le Français. Au point de faire douter les observateurs sur la faisabilité du transfert. On comprend maintenant pourquoi.

    > Le communiqué de l'Atlético de Madrid :

    « Antoine Griezmann, représenté par son avocat, a comparu devant le siège de la Ligue de football professionnel pour mettre fin unilatéralement au contrat liant le joueur à l’Atlético de Madrid, après avoir déposé le Fútbol Club Barcelona au nom et pour le compte du joueur.

    L’Atlético de Madrid estime que le montant déposé est insuffisant pour respecter sa clause de résiliation, car il est évident que l’accord entre le joueur et le Football Club Barcelona a été trouvé avant que la clause susmentionnée ne soit réduite de 200 à 120 millions d’euros. C’était également avant la date à laquelle la clause avait été modifiée que la communication du joueur avait été réalisée le 14 mai dernier, annonçant son souhait de partir du club.

    L’Atlético de Madrid estime que le contrat a pris fin, avant que la saison se termine, en raison d’événements et d’actes perpétrés par le joueur. C’est pourquoi il a déjà entamé les procédures qu’il considère appropriées pour la défense de ses droits et intérêts. »


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club