En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Rennes rassure ses supporters

    Rennes

    Transferts

    Rennes

    Rennes rassure ses supporters

    3 sept. 2019

    Un recrutement ambitieux

    Avec Raphinha et Martin engagés dans le sprint final, le Stade Rennais a bouclé un recrutement intelligent et ambitieux.

    Les supporters rennais sont rassurés. Alors que les départs de Ben Arfa, André, Sarr, Mexer, Bensebaini et Koubek avaient jeté le doute sur les ambitions des Bretons, les dernières heures du mercato l’a levé. Après Flavien Tait arrivé très tôt, suivi de Jérémy Morel et l’excellent gardien du Stade de Reims, Benjamin Mendy, c’est d’abord Joris Gnagnon qui est revenu (sous la forme d’un prêt), avant les deux derniers gros coups d’Olivier Létang et son équipe juste avant la fermeture du marché des transferts : le Strasbourgeois Jonas Martin, pièce maitresse du Racing de Thierry Laurey au cours des deux dernières saison, et le jeune ailier brésilien Raphinha (22 ans) pour lequel le club a cassé sa tirelire. Pour recruter le grand espoir du Sporting Portugal et en faire le successeur d’Ismaïla Sarr, les Rennais n’ont pas hésité à faire un chèque de 20 millions d’euros, soit tout juste un de moins que la recrue la plus chère de l’histoire, le Brésilien Severino Lucas (150 millions de francs). A l’époque, le Brésilien avait même porté l’étiquette de la recrue la plus chère de la Ligue 1…

     

    La malédiction Severino Lucas...

    Rennes, qui espère que Raphinha ne connaitra pas le même sort que son compatriote (avec 6 buts en 61 matchs de Ligue 1 il reste un flop retentissant), peut pour l’instant se targuer d’avoir bien remplacer les joueurs partants. Si le Portugais de 22 ans n’a pas exactement le même profil que Sarr (il est notamment un peu moins rapide), mais est très adroit techniquement et peut faire des différences sur le côté, tout en aimant revenir dans l’axe pour marquer.

    Autre joueur considéré comme une recrue, le jeune Maoussa (21 ans) qui remplace Bensebaini sur le côté gauche. Revenu d’un prêt réussi à Nîmes la saison dernière, le joueur formé à Nancy a déjà montré à son entraineur qu’il n’a pas eu tort de laisser partir Bensebaini.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club