En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Thauvin crispe l'OM

    Marseille

    Transferts

    Marseille

    Thauvin crispe l'OM

    14 juin 2019

    Aucune offre concrète

    Il est loin le temps où Jacques-Henri Eyraud affirmait que « même pour 80 M€ », cela ne l’intéressait pas de vendre Florian Thauvin. C’était le 2 février 2018. Le Marseillais marchait sur l’eau et entrainait l’OM sur sa vague. 2èmes de Ligue 1 les Phocéens envisageaient avec enthousiasme la fin de saison, tant en championnat qu’en Ligue Europa.

    Un peu moins d’un an et demi plus tard, tout ne s’est pas passé comme prévu pour les Olympiens. Si le parcours en Coupe d’Europe a été une vraie réussite, malgré la défaite en finale contre l’Atlético de Madrid, la saison s’est terminée par une 4ème place privant l’OM de Ligue des Champions. La suite, que tout le monde connaît, a été encore pire pour une équipe marseillaise plongée en plein cauchemar par les échecs du PSG dans les coupes nationales.

    Des résultats qui ont impacté directement Florian Thauvin. Malgré le titre de champion du Monde ramené de Russie (validé par 5 minutes de jeu en fin de match contre l’Argentine en huitièmes de finale), malgré la confiance de Deschamps, malgré ses 16 buts en Ligue 1, l’ancien joueur de Bastia a vu sa cote dégringoler. Aujourd’hui, Thauvin est seul face à son avenir. Plus question de profiter de la belle dynamique de l’OM. Au contraire, les difficultés du club cette saison renvoient l’image d’une certaine fragilité du joueur caractérisée par son irrégularité. A Lyon, Nabil Fékir est un peu dans la même situation. Aujourd’hui, les deux champions du Monde ne seront pas payés plus de 40, 50 M€ grand maximum.

    Très loin des 80 M€ espérés...

    50 M€ : une très jolie somme, mais loin des 80 M€ évoqués par Jacques-Henri Eyraud en février 2018 ou des 70 M€ réclamés par Aulas à Liverpool l’été dernier.

    Pire encore : en début de semaine, l’OM avouait n’avoir reçu « aucune offre » pour son attaquant international.

    Certes, la rumeur parle du Bayer Leverkusen (Allemagne), de l’Atlético de Madrid (Espagne), deux clubs qualifiés pour la Ligue des Champions ou encore du FC Séville (Espagne), de Naples (Italie) ou des deux clubs de Milan (Italie), mais rien de solide n’a été identifié par la direction de l’OM. Surtout, aucun de ces clubs n’est prêt à payer plus de 50 M€ pour le joueur de 26 ans. Et pour tous ces clubs, le Français fait d’abord figure de « plan B ».

    Faute de trouver preneur, Thauvin peut-il envisager de rester à l’OM une saison de plus ? En début de semaine, Villas-Boas a discuté avec lui pour tenter de le convaincre en lui expliquant notamment son intérêt de rester à l’OM. Pas sûr que le successeur de Garcia ait réussi à convaincre le joueur formé à Grenoble qui la répété à plusieurs reprises : veut jouer la Coupe d’Europe la saison prochaine et de préférence la Ligue des Champions. Pas sûr non plus que la direction de l’OM, qui a besoin de vendre pour renflouer ses caisses et se mettre dans les clous de fairplay financier, n’ait vraiment envie de le garder.

    A 16 jours de la reprise de l’OM (même si Thauvin bénéficie d’une douzaine de jours supplémentaires pour avoir joué avec les Bleus), ça peut commencer à devenir inquiétant.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club