En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    4 joueurs qui plombent l'OL

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    4 joueurs qui plombent l'OL

    6 avr. 2019

    > Lyon - Dijon (17h)

    Il est encore beaucoup trop tôt pour faire le bilan de la saison de l’Olympique Lyonnais, qui peut encore terminer 2ème de Ligue 1 et qui a joué un 8ème de finale de Ligue des Champions ainsi qu’une demi-finale de Coupe de France. Mais on ne peut s’empêcher de penser que les performances de Fekir, Depay, Marcelo et même Cornet (peu utilisé) plombent l'OL...

    Nabil Fékir

    Comme Bruno Genesio le soulignait avant le déplacement à Kiev pour le match décisif contre Donetsk en Ligue des Champions, Nabil Fékir est le « Messi de l’OL ». Non pas que l’entraîneur des Gones compare son capitaine au joueur du Barça, mais il lui donne la même importance au sein de son équipe. Sauf que dans les gros matchs de 2019, le Champion du Monde (qui avait été le sauveur en Ukraine) n’a pas répondu présent. Si ce n’est contre le PSG au Groupama Stadium. Transparent au Camp Nou, le n°18 des Gones a été fantomatique contre Rennes en demi-finale de Coupe de France. Comme il l’est depuis le début de l’année en championnat, à de rares exceptions près. S’il a inscrit 4 buts (dont 3 sur penalty), il n’a réussi qu’une passe décisive (sur le but du 5-1 face à Toulouse lors de la 27ème journée). Une influence bien trop insuffisante, surtout pour un joueur, qui comme Messi au Barça, voit toute l’équipe organisée autour de lui…

    Memphis Depay

    Lors de son dernier stage avec l’équipe des Pays-Bas, le Néerlandais ne cachait pas son mal-être lyonnais. De moins en moins souvent titulaire, il n’a été décisif qu’à deux reprises depuis le début de l’année : un but contre Toulouse et une passe à Amiens. Deux équipes de bas de tableau. Cela ne l’empêche pas de clamer ses envies de départ pour « un grand club ». Pour garder la cote, il peut compter sur ses belles performances avec l’équipe des Pays-Bas où il est considéré comme LA star de l’équipe. Un statut que Genesio ne veut pas lui donner à Lyon où il ne montre pas qu’il le mérite. De là à se sentir déjà parti… Une chose est sûre ce n’est pas le plus investi des Lyonnais. D’ailleurs, sa rentrée en jeu en demi-finale de la Coupe de France (à 20 minutes de la fin à la place de Tousart) a été loin d’être concluante.

    Marcelo pas à la hauteur

    Maxwell Cornet

    Décisif dans les deux matchs contre Manchester City, l’ancien Messin a ensuite été quasiment ignoré par Bruno Genesio et l’a très mal vécu. Seulement 5 fois titulaire en championnat, le joueur de 22 ans vit sa pire saison depuis son arrivée en janvier 2015, avec un seul but et une passe décisive (en Ligue 1…). Certes, il a été freiné par des blessures au mauvais moment (notamment juste après le match retour face à Manchester), mais son malaise n’est pas passé inaperçu. Surtout que Bertrand Traoré, son principal concurrent sur l’aile, ne fait pas une énorme saison.

    Marcelo

    Le cas du défenseur brésilien se rapproche un peu de celui de Fékir. D’ailleurs, ce n’est pas anodin si Marcelo est le vice-capitaine de l’OL. Bruno Genesio lui voue une totale confiance, mais depuis quelques semaines, il a montré des signes inquiétants de faiblesse. Si son match aller contre le Barça a rassuré, ses dernières prestations sont loin d’être convaincantes. Il a notamment précipité la chute de l’OL contre Rennes en Coupe de France. Responsable au moins sur deux des trois buts inscrits par les Bretons, le Brésilien est loin d’apporter la sérénité exigée en défense. Fautes de marquage, lenteur, problèmes de relance… il est devenu un point faible pour l’équipe. D’ailleurs, Lyon est déjà en train de chercher un défenseur central pour l’associer à Denayer


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club