En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Bénézet, l'heure de la rédemption ?

    Guingamp

    Actus

    Guingamp

    Bénézet, l'heure de la rédemption ?

    7 févr. 2019

    > Guingamp - Lyon (21h)

    Nicolas Benzet a été la principale victime de la mise à l’écart d'Antoine Kombouaré. Depuis l’arrivée de Jocelyn Gourvennec, le natif de Montpellier a vu son temps de jeu fondre comme neige au soleil. A tel point que c’est la première fois en 2019 qu’il fait partie du groupe retenu pour un match. Un groupe élargi à 20 unités, certes, mais qui prouve qu’il n’est pas définitivement rayé de la mémoire de son entraineur. « Depuis la fin du mercato, je trouve qu’il a bien repris, explique Gourvennec. Il a peut-être l’esprit libre à nouveau. A lui de faire un peu plus encore et de se remettre la tête à l’endroit, ce qu’il est en train de faire. Il n’y a pas de débat sur la qualité du joueur, il le sait. C’est parfois son manque d’investissement qui me dérangeait davantage. S’il a décidé de mieux travailler, tant mieux ! ».

    La brouille remonte au 5 décembre dernier à Dijon. Dans ce match à 6 points pour le maintien, les Guingampais ratent leur première mi-temps et sont menés 0-1. Le n°10 des Bretons n’affiche pas l’état d’esprit souhaité par Gourvennec pour un match avec un tel enjeu. Il est remplacé à la mi-temps par Ngbakoto. Guingamp revient d’abord à 1-1 avant d’encaisser un deuxième but en fin de match. Depuis, on n’a plus revu l’ancien Caennais sur une feuille de match. « Le problème, c’est qu’il doit comprendre qu’il ne suffit pas d’être bon de temps en temps, à l’entraînement comme en match », s’était expliqué Gourvennec à l'époque. Longtemps annoncé sur le départ pendant le mercato (Caen, Angers ou Lens étaient régulièrement présentés comme des destinations possibles), il a même été proposé à Saint-Etienne dans le cadre d’un échange pour récupérer Salibur (refusé par Gasset).

    Malgré sa mise à l’écart, le joueur de 27 ans a toujours affirmé sa volonté de rester en Bretagne où il est arrivé en 2015. Une attitude appréciée par Gourvennec qui vient de lui ouvrir la porte. A lui maintenant de faire ce qu’il faut pour la franchir.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club