En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Camavinga le solei des Bleus

    EQUIPE DE FRANCE

    Actus

    EQUIPE DE FRANCE

    Camavinga le solei des Bleus

    9 sept. 2020

    Les tops et les flops des deux matchs de l'EDF

    Ils nous ont plu

    Eduard Camavinga

    A notre avis, son bail avec les Bleus ne va plus s’arrêter. Il a joué 25 minutes contre les Croates et a déjà montré qu’il était indispensable. Sa capacité à aller vers l’avant, sa technique, son sens du placement, sa clairvoyance… Toutes ses qualités déjà aperçues en Ligue 1 ont éclairci le Stade de France. S’il y a UNE bonne nouvelle après ces deux matchs, après les 6 points pris, c’est la première sélection du jeune rennais.

    Anthony Martial

    Après avoir provoqué un penalty (malheureusement vendangé par Griezmann) contre la Suède après son entrée en jeu, il était titulaire contre la Croatie. Buteur (bien que le but ait finalement été accordé à xxx contre son camp), puis passeur pour Griezmann, le joueur de Manchester United a répondu présent. Sur sa forme actuelle il postule même à une place de titulaire au côté de Mbappé.

    Adrien Rabiot

    Son comportement exemplaire au sein du groupe et sa prestation finalement pas trop mal en Suède permettent de dire que son retour a été une réussite. Même si le joueur de la Juventus, qui palliait l’absence de Pogba a vu Camavinga lui passer devant comme un météorite.

    Ngolo Kanté

    Ce n’est pas une surprise. Quand il est épargné par les blessures, c’est un des meilleurs milieux de terrains défensifs du monde. Enorme contre la Suède, il a comblé les manques des Bleus par ses courses, sa disponibilité. Un peu moins en vue contre les Croate, il quand même sauvé les meubles quand les Bleus étaient au fond du trou.

    Hugo Lloris

    La valeur sûre des Bleus. Très bon en Suède il a sauvé plusieurs fois ses partenaires. Propre contre la Croatie il a été très présent. 12 ans de service en Bleu et toujours au top.

    Peuvent mieux faire

    Dayo Upamecano

    Ceux qui ont vu le match de Leipzig contre l’Atletico en quart de finale de la Ligue des Champions n’ont pas reconnu le jeune défenseur français. Peut-être impressionné par ses premiers pas en Bleus, il a été un des quatre joueurs à débuter les deux matchs (avec Lloris, Kanté et Griezmann) mais ne nous a pas rassurés. Moins tranchant dans les duels, pas toujours bien placé… Il ne semble pas en mesure aujourd’hui de s’immiscer dans la hiérarchie des centraux.

    Antoine Griezmann

    Très très moyen en Suède, il a joué contre la Croatie sur son passé en Bleu plus que sa forme du moment. En grand champion, il a réussi à élever son niveau de jeu et inscrit un très beau but, mais on attend mieux de lui. Ce n’est pas encore le vrai Griezmann, loin de là.

    Ils ont fait flop

    Pas sûr que l’ion revoie de sitôt Steven Nzonzi et Moussa Sissoko en Bleu. Le premier a été catastrophique face au Croate, plongeant tête la première dans le marasme de la première période. Le second, couteau suisse préféré de DD, n’a servi à rien sur le côté droit. Le manque de joueur avec son profil lui sauveront peut-être encore la peau, même si on en doute.

    Les latéraux

    Que ce soit Lucas Digne et Leo Dubois en Suède ou Ferland Mendy contre la Croatie, le peu de participation au match et d’efficacité dans les centres de nos latéraux fait peur.

    Wissam Ben Yedder

    Un des perdants du match contre la Croatie. A part deux ou trois belles fulgurances contre les Croates, il a été fantomatique. Face à la concurrence de Martial, Mbappé, Giroud et sans doute Coman (voir Thauvin) il va avoir du mal à exister et a intérêt à marquer beaucoup en Ligue 1…

    Ils ont été passables

    Lenglet, Varane, Hernandez, Kimpembe… Sans être nuls, ils n’ont pas été très bons mais s’en tirent avec l’appréciation « passable ». Varane est sans doute celui des quatre qui s’en est le mieux sorti. Hernandez est à cours de condition et ne peut être jugé. Quand à Lenglet et Kimpembe, ils ont alterné le bon et le moins bon…

    Vive le 4-3-1-2, le 3-5-2 doit rester une solution de dépannage

    Notre conclusion

    Le 3-5-2 est une organisation tactique qui doit permettre aux hommes de couloir d’être quasiment les principaux organisateurs du jeu et qui sacrifie un milieu de terrain défensif. Cela correspond donc aux équipes qui ont de très bons latéraux et peu de solutions au milieu. Le contraire des Bleus. Si cette organisation peut dépanner, elle ne doit être utilisée sur la durée. D’ailleurs, les Français ont été champions du monde (et avant, finalistes de l’Euro) en jouant à quatre derrière.

    Et puis ce serait dommage de sortir Camavinga de l’équipe avec le retour de Pogba. Pourquoi ne pas faire joueur Kanté, Pogba et Camavinga ensemble ?

    Notre équipe de France type (en 4-3-1-2) :

    Lloris – Pavard, Varane, Kimpembe, L. Hernandez – Kanté, Pogba, Camavinga – Griezmann – Mbappé, Martial


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club