En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Drôle d'été à Saint-Etienne

    Saint-Etienne

    Actus

    Saint-Etienne

    Drôle d'été à Saint-Etienne

    15 juil. 2020

    Saint-Etienne - Charleroi (17h30)

    Ce soir contre Charleroi Saint Étienne tentera de remporter son troisième match amical de préparation contre Charleroi, après Rumilly et Nice. Sur le terrain tout va bien pour les Stéphanois qui préparent bien leur finale de Coupe de France contre le PSG (vendredi 24 juillet), mais en coulisses, c’est une drôle d’ambiance qui accompagne l’été des Verts.

    Depuis lundi, le grand ménage entrepris par Claude Puel a pris une autre dimension avec la notification de mise à pied de Stéphane Ruffier. Une procédure qui pourrait faire économiser plus de 3 millions d’euros au club, l’équivalent de la dernière année de contrat de l’emblématique gardien de but stéphanois qui n’a pas l’intention d’en faire cadeau.

    Alors que Puel aimerait se débarrasser d’un grand nombre de cadres au salaire imposant (Ruffier, M’Vila, Boudebouz, Khazri, Diony, Kolo...) mais que les propositions n’affluent pas, les supporters se demandent qui sera le prochain ? 

    Pendant ce temps l’arrivée annoncée d’Adil Aouchiche mobilise toutes les attentions. Il faut dire que pour récupérer l’international U18 du PSG, Saint-Etienne a mis le paquet. Un salaire de 100 000 euros par mois, une prime à la signature estimée à 4 millions d’euros… Si on ajoute l’indemnisation de formation versée au club de la capitale, le gamin aura couté plus de 5 millions au club. Dépenser autant pour un joueur de cet âge : un investissement jamais réalisé par le club, comme d’ailleurs la grand majorité des clubs de Ligue 1. Un pari qui symbolise le rejeunissement de l’effectif qui a intérêt à réussir, tant sur le plan sportif qu’économique. A condition déjà qu’il se confirme. Car si celui que les Verts présentent comme un véritable prodige a déjà passé sa visite médicale, il n’a pas encore signe son contrat. Officiellement, la date d’aujourd’hui était fixée pour passe à l’acte. Pourquoi ? Parce que c’est le jour de ses 18 ans et, devenu majeur, Aouchiche peut légalement verser des primes aux agents qui ont travaillé sur son transfert… Mais rien n’est encore officiel. Officieusement, on annonce même que la date de la signature pourrait ne pas se faire avant la semaine prochaine… De quoi inquiéter certains observateurs qui se méfient : et si finalement le jeune joueur se dirigeait plutôt vers l’Allemagne où le Bayern, Dortmund et Leverkusen lui font les yeux doux ? Sans aller obligatoirement jusque là, on ne peu que s’interroger sur la longueur de la transaction… Certes il n’y a pas le feu, la saison 2020/2021 ne recommencera pas avant le 23 août et Aouchiche n’est pas qualifié pour jouer la finale de la Coupe de France contre son ancien club. Mais quand même. On peut s’étonner de voir un joueur sur lequel repose une partie du projet de l’entraîneur et autour duquel il pourrait organiser son équipe, ne pas avoir encore participé au moindre entrainement, alors qu’il n’a plus touché de ballon depuis plus de quatre mois !

    Pas encore d'équipe type contre Charleroi

    Contre le troisième de la Jupiler League, Saint-Etienne visera donc la passe de trois et tentera surtout de conserver la bonne dynamique sportive qui l’accompagne depuis le début de la campagne de matchs amicaux. Après le 4-1 contre Rumilly et la correction infligée à Nice (encore 4-1), les Verts devraient encore se présenter avec une équipe qui ne sera pas celle qui débutera la finale de la Coupe de France dans 9 jours. Kolodziejczak et Camara, suspendus en Coupe pourraient débuter, comme Boudebouz et la recrue venue d’Epinal Krasso. De quoi continuer d’entretenir le suspens le plus total sur la composition du onze contre le PSG au Stade de France. Quid de Perrin qui a rempilé pour un mois ? Khazri qui semble avoir perdu son statut d’intouchable ? Abi qui est apparu très en forme contre Nice ? Moukoudi aussi, rapatrié de son prêt à Middlesbrough (Championship) pour la finale de la Coupe devrait rentrer dans la rotation, avant de voir, samedi contre Anderlecht pour le dernier match amical, une équipe ressemblant à celle alignée contre le PSG.

    Saint-Etienne - Charleroi. 17h30, centre Robert Herbin.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club