En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le renouveau de l'Italie

    Qual. EURO 2020

    Actus

    Qual. EURO 2020

    Le renouveau de l'Italie

    18 nov. 2019

    > Italie - Arménie (20h45)

    En lice ce soir face à l’Arménie (groupe J), l’Italie, qualifiée depuis le mois d'octobre, a un dernier défi à relever : terminer la phase de qualification pour l’Euro 2020 avec 10 victoire en 10 matchs. Une performance que seule la Belgique (sur 55 équipes) peut encore égaler en battant Chypre demain soir.

    Un véritable renouveau pour la Squadra qui n’était pas présente à la dernière Coupe du Monde. Avec une moyenne de 3 buts inscrits par match, les Italiens ont aussi cassé leur image d’équipe ultra défensive. Auteur de 2 buts par match au minimum, les coéquipiers de Marco Verratti ont notamment marqué 11 buts en deux rencontres face au Liechtenstein, mais aussi 5 buts à la Grèce et 4 aux Finlandais, deuxièmes qualifiés dans le groupe J.

    Si le renouveau de l’Italie s’explique principalement par la mise en place par Roberto Mancini d’un milieu de terrain très performant (avec Verratti, Jorginho et Barella notamment), paradoxalement, la Squadra ne s’appuie pas sur un buteur vedette comme peuvent le faire beaucoup de nations (l’Angleterre avec Kane, le Portugal Ronaldo, la Finlande avec Pukki, la Russie avec Dziouba, la Belgique avec Lukaku, les Pays-Bas avec Depay et même la France avec Giroud et ses 6 buts…). Belotti, le meilleur buteur de l’Italie n’a inscrit que 4 buts dans ces éliminatoires. Une particularité que les Italiens partagent avec l’Espagne, dont les meilleurs buteurs, Morata, Rodrigo et Ramos n’ont aussi fait trembler les filets qu’à 4 reprises chacun.

    En Italie, tout le monde marque. La preuve : même Verrati (absent de ce rassemblement sur blessure) a marqué. A deux reprises, dont une fois pour offrir la victoire à l’Italie contre la Bosnie en fin de match. Un véritable symbole.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club