En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le transfert de Messi se jouera devant les tribunaux

    FC Barcelone

    Actus

    FC Barcelone

    Le transfert de Messi se jouera devant les tribunaux

    28 août 2020

    20 ans après son arrivée à la Massia, le centre de formation du FC Barcelone, le départ de Lionel Messi n’a pas fini de faire des vagues. Alors que Manchester City est en pôle pour accueillir la Pulga, c’est devant les tribunaux que pourrait bien se négocier son transfert. En effet, l’Argentin est encore sous contrat avec le Barça jusqu’en 2021, avec une clause de cession fixée à 400 millions d’euros ! Une somme impossible à payer par quiconque aujourd’hui, surtout que derrière, il faut débourser environ 100 millions d’euros (charges comprises) par an pour le salaire pharaonique du joueur. Même encore davantage s’il venait en France où les charges sont plus importantes…

    Bien sûr, le Barça peut décider de ne pas retenir Messi contre son gré et fixer un prix nettement moins élevé que le montant de sa clause. Mais même à 200 millions (+ son salaire), Messi est quasiment inaccessible. La seule solution est que le joueur arrive à résilier son contrat et donc partir libre de la Catalogne. Une hypothèse pas si folle. En effet, dans son contrat, l’Argentin avait bien une clause stipulant qu’il pouvait reprendre sa liberté. Mais cette clause devait être activée au plus tard le 1er juin, ce que le clan Messi n’a pas fait. Tout le travail de ses avocats est d’utiliser le contexte sanitaire pour convaincre les juges d’accepter que le 1er juin ne devienne le 1er septembre… L’objectif est d’expliquer que la date du 1er juin avait été choisie parce qu’elle suivait de plusieurs jours la fin de la saison. Mais la pandémie a tout changé et la saison s’est terminé le 13 août pour les Catalans. Officiellement le 23 août après la finale de la Ligue des Champions. Le raisonnement se tient, mais le Barça pourrait y répondre dans la mesure où il détiendrait la preuve que Messi avait affirmé qu’il ne comptait pas utiliser cette clause. Et qu’il n’a pas réclamé un prolongement de la période de réflexion… Une fois que Messi aura choisi officiellement son club et que ce dernier sera officiellement positionné, ce qui n’est le cas pour le moment d’aucun club, la bataille juridique pourra commencer. Selon nos informations, c’est la raison de l’appel de Leonardo au père de Lionel Messi. Le directeur sportif du PSG souhaitait en savoir plus sur la situation contractuelle du capitaine du Barça et savoir comment ses avocats estimaient sa situation.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club