En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Rennes sans peur et sans reproche

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Rennes sans peur et sans reproche

    20 oct. 2020

    Rennes - Krasnodar (21h)

    Petit poucet de la compétition (seuls les Turcs d’Istanbul Basaksehir ont un coefficient plus petit), le Stade Rennais compte bien déjouer les pronostics. « Avec l'avant-dernier coefficient, toutes les équipes espèrent prendre six points contre nous. On essayera de leur en voler un maximum, explique Julien Stephan. On essayera de jouer avec beaucoup de bravoure, de donner tout ce qu'on a à donner et de ne rien regretter ». En dehors de l’espoir, pas forcément si fou que cela, d’embêter le FC Séville et Chelsea, nettement favoris pour finir aux deux premières places, les Bretons se disputeront la 3ème place avec les Russes de Krasnodar qui eux aussi découvrent la compétition. Et c’est justement face aux coéquipiers de Rémy Cabella (absent ce soir pour cause de Covid-19) que les Bretons vont découvrir la plus belle des compétitions.

    « C'est normal que tout le monde attende ça, c'est la plus belle des compétitions et les joueurs ont mérité de la vivre », explique Julien Stephan qui veut que son équipe en profite. « Il faut qu'ils en profitent avec la volonté de faire ce qu'ils font depuis de nombreux mois, finalement, à savoir s'engager en permanence, jouer un foot le plus offensif possible, ne pas oublier que cette équipe est une très bonne équipe, référencée en Ligue Europa, avec de nombreux internationaux ». Pour l’entraîneur du Stade Rennais, le plus important est de « c'est profiter du moment et rester nous-mêmes dans la manière de jouer et l'attitude à avoir».

    Pour cela, Stephan veut enlever toute forme de pression à son équipe. « L'objectif est simple, c'est de prendre de l'expérience » explique l’entraîneur du Stade Rennais qui compte sur les bons débuts de son équipe en championnat pour l’aider sur la scène européenne. « Ça nous donne confiance, c’est encourageant ». De son côté, le président rennais a déjà placé la barre assez haut. « Quand on participe à une compétition, c'est pour bien y figurer, ce n'est pas juste pour participer ». A noter que, avant le tirage, les Anglais faisaient des Rennais les pires adversaires du chapeau 4. Aux Bretons de prouver ce soir qu’ils ne sont pas trompés…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club