En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Villas-Boas, l'ombre d'un doute...

    Marseille

    Actus

    Marseille

    Villas-Boas, l'ombre d'un doute...

    27 sept. 2020

    Le technicien portugais attendu pour sa deuxième saison...

    Un jeu pauvre, une absence totale d’imagination, des joueurs pas au niveau physique pour des combats de Ligue 1… L’Olympique de Marseille inquiète ses supporters. Si tout avait bien commencé avec deux succès « heureux », à Brest comme au Parc des Princes, le soufflé est très vite retombé et c’est maintenant le pire que les Marseillais redoutent pour leur équipe. Orphelin de ses supporters, c’est un triste 2 sur 9 que l’OM vient de réaliser au Vélodrome, mettant en avant d’importantes carences et ouvrant des débats dans les cafés de Marseille où les fans ont trouvé refuge pour parler de leur club de cœur.

    On a malheureusement un sujet à leur soumettre : le syndrome de « la deuxième saison » guette-t-il l’OM ? S’il a souvent obtenu des résultats lors de sa première saison (en tout cas lors des premiers mois) dans un club (il est d’ailleurs parfois resté seulement un an), André Villas-Boas a eu beaucoup plus de difficultés à confirmer. Ce fut le cas à Chelsea notamment. Chez les Blues, c’est au bout de 7 mois que les problèmes sont apparus après des débuts ydilliques. Notamment son obsession à faire confiance à Fernando Torres au détriment d’un Paul Pogba, écarté. Ecarté, comme le Portugais, début mars. A noter que son adjoint, Di Matteo, conduira Chelsea à la victoire en Ligue des Champions, en misant sur Drogba. A Tottenham, l’aventure entamée lors de l’été 2012 se terminera en décembre 2013 après une série de mauvais résultats, alors qu’AVB avant terminé 5ème pour sa première saison chez les Spurs. Pour sa première saison complète au Zénith (qu’il avait rejoint en mars 2014), le technicien portugais décroche le titre, mais se contentera d’une troisième place la saison suivante…

    Bien sûr, chacune de ces aventures dépend de son contexte et il serait stupide de les résumer toutes de la même façon, mais le doute subsiste sur la capacité du technicien à obtenir le meilleur de son groupe au delà d’une saison.

    Une chose est certaine, le coach de l’OM va devoir trouver rapidement des réponses aux questions qui traduisent l’inquiétude des supporters. Payet et sa condition physique déplorable peut-il continuer à jouer à gauche ? La place de Kamara est-elle toujours au milieu ? Benedetto (ou au autre) doit-il rester seul en pointe ? Ne faut-il pas amener du sang neuf dans le onze ? (Aké, Kahoui, Gueye, Pérez…). Le temps presse déjà puisque l’OM se déplace dimanche prochain au Groupama Stadium. Et le totem d’immunité ne restera pas éternellement dans le camp du Portugais…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club