En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Que sont devenus les héros de la Coupe de France ?

    AMATEURS

    Que sont devenus les héros de la Coupe de France ?

    19 avr. 2019

    Entente SSG, Villefranche, Andrézieux, Noisy-le-Grand, Viry-Chatillon, Vitré…

    On se souvient du sort des Herbiers, héros de l’édition 2017/2018 de la Coupe de France et finalement relégué en National 2 au terme de sa saison. C’est malheureusement le sort promis à l’Entente SSG, vainqueur de Montpellier en 32ème qui n’échappera pas à la relégation. Et les autres ?

    Villefranche-sur-Saône (National)

    Fait d’arme : le club amateur évoluant en National a réussi l’exploit de pousser le PSG à la prolongation en 8èmes de finale. En 16ème, le club de la Saône avait éliminé le finaliste de la saison dernière, Les Herbiers.

    Aujourd’hui : 9èmes avec 7 points d’avance sur le premier relégable (Dunkerque), les joueurs d’Alain Pochat ont fait un grand pas vers le maintien.

    Entente SSG (National)

    Fait d’arme : en 32ème de finale, le club de la banlieue parisienne éliminait Montpellier (1-0) avant de s’incliner lors du tour suivant contre Nantes (0-1).

    Aujourd’hui : 17ème de son championnat, 7 points derrière le premier non relégable, il faudrait un petit miracle au club du Val-d’Oise pour sauver sa peau.

    Andrézieux-Bouthéons (National 2)

    Fait d’arme : en 32ème de finale, le club amateur humilie l’OM à Geoffroy-Guichard en s’imposant 2-0. Au tour suivant, le club de Nat2 tombera contre Lyon-Duchère (National).

    Aujourd’hui : 2ème du groupe B en National 2, à égalité de points avec Blois, le club de la banlieue de Saint-Etienne joue la montée. Il reste 5 journées mais plus de confrontations directes pour départager les deux équipes.

    Noisy-le-Grand (R1) rêve encore de la montée

    AS Vitré (National 2)

    Fait d’arme : le club amateur gifle Le Havre (3-0) en huitième de finale puis, au tour suivant, bat Lyon-Duchère (3-2) après avoir été mené 0-2 au bout de 22 minutes. Finalement, le club amateur s’inclinera en quart de finale contre Nantes (0-2).

    Aujourd’hui : 13ème du groupe C de National 2, 2 point derrière le 12ème (l’équipe réserve du PSG) et 2 points devant le 15ème, le club d’Ille-et-Vilaine lutte pour se maintenir.

    Noisy-le-Grand (Régional 1)

    Fait d’arme : en 32èmes de finale, le petit club francilien élimine le Gazélec Ajaccio (2-1) avant de tomber à Bastia (Nat 3) au tour suivant (1-2)

    Aujourd’hui : 2ème du groupe B de R1 en Ile-de-France, Noisy-le-Grand s’accroche à ses ambitions de montée. Mais il ne reste que trois matchs et le point de retard des héros de la coupe sur Fleury sera difficile à reprendre…

    Viry-Chatillon (Régional 1)

    Fait d’arme : en 32èmes de finale, le club de la région parisienne réussit un des plus grands exploits de l’histoire en éliminant Angers, club de Ligue 1 (soit 6 divisions d’écart). Les Franciliens perdront en 16ème face à caen (0-6).

    Aujourd’hui : après avoir eu pour ambition de monter, Viry-Chatillon est rentré dans le rang. Aujourd’hui, le club est 4ème, mais à 9 points du leader, Fleury.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club