En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Vannes revient de loin

    NATIONAL 2

    AMATEURS

    NATIONAL 2

    Vannes revient de loin

    22 févr. 2019

    Ii y a 4 ans, le club était au 7ème échelon national !

    IL y a 4 ans, le club breton était encore au niveau régional avant de monter trois fois de suite pour évoluer en National 2 cette saison. Cette fois, Vannes a pour objectif le maintien, et c'est bien parti pour...

    En mai 2014, quand Laurent Hervé s’apprête à prendre en charge le Vannes Olympique Club, il vient de terminer à la 15ème place du championnat National. Quatre ans après un passage de deux ans en Ligue 2 qui marquent les heures de gloire du club breton, finaliste de la Coupe de la Ligue 2009 (battu par Bordeaux 4-0). Mais ces années fastes ont un prix que le football vannetais paye très cher. Relégué sportivement en CFA (National 2), déchu de son statut professionnel, le club se voit dans un premier temps rétrogradé en Division d’Honneur (6ème division nationale) par la DNCG. Contraint de déposer le bilan, le club breton voit la FFF alourdir la sentence et le placer Vannes en Division Supérieure Elite (7ème division nationale). Malgré un recours devant le CNOSF (accordé mais non suivi par la FFF), le club breton se retrouve donc sévèrement sanctionné. « Quand je suis nommé à la place de Thierry Froger, qui annonçait son départ, je pensais entrainer un club de CFA (ndlr : aujourd’hui National 2) », explique Laurent Hervé, alors coach des moins de 19 ans. Malgré le changement de statut du club, et les conséquences qui vont avec (salaire, moyens mis à sa disposition), l’ancien joueur emblématique des noir et blanc décide de relever le défi. Et dès la saison suivante, le club retrouve la Division d’Honneur (aujourd’hui R1), puis le National 3 en 2016. Un retour express programmé. « On a tourné la page et on est reparti sur un nouveau projet, avec l’objectif de remettre le club sur de bons rails ». explique à l’époque le technicien.

    Mettre fin à l'impressionnante série de Saint-Brieuc

    Si le club conserve ses bases, qui avaient fait de lui l’un des clubs bretons les plus performants (formation, équipes de jeunes), il retrouve l’anonymat sans trop de dégâts. « Seule l’équipe première a souffert de cette période, pour le reste, rien n’a changé, le club est resté le même ». C’est grâce à ses infrastructures, son sérieux et ses compétences dans la formation que l’équipe première arrive à relever la tête. Composée de nombreux jeunes formés au club (des jeunes qui ne sont jamais partis, mais aussi d’autres qui ont tenté leur chance chez les illustres voisins de Ligue 1, ou qui ont eu une belle carrière), l’équipe de Laurent Hervé a même enchainé avec une troisième montée consécutive ! «  Le premier objectif était de sortir au plus vite de la Ligue de Bretagne, ce qui a été fait », explique l’entraîneur. Aujourd’hui en National 2, le Vannes OC a décidé de mettre « le pied sur la ballon » et de s’octroyer un peu de répit. Le seule objectif pour Laurent Hervé (qui a prolongé de 3 ans dans le Morbihan) est de maintenir les Bretons à à ce niveau. La poule C du championnat de National 2 étant particulièrement relevée, il faudra pour cela probablement batailler jusqu’à la dernière journée. Dans cette optique, la victoire sur Saint-Malo, le week-end dernier, a confirmé que les Vannetais étaient sur la bonne voie. « Troisième victoire consécutive déjà, d’un point de vue comptable, cela nous fait beaucoup de bien », souligne Laurent Hervé. Une victoire particulièrement bienvenue avant le déplacement périlleux à Saint-Brieuc demain (18h). Une équipe plus que jamais en course pour la montée (2ème à un point du leader, Chartres), qui reste sur 7 victoires de suite. 9ème à 12 points de son voisin, Vannes rêve de stopper la série.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club