En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pourquoi Giroud fera l'Euro et pas Dembélé

    Chronique

    Les bleus

    Chronique

    Pourquoi Giroud fera l'Euro et pas Dembélé

    21 nov. 2019

    La chronique de Stéphane Désenclos

    Pour réussir dans le foot au plus haut niveau, il vaut parfois mieux avoir moins de talent mais plus de discipline que le contraire. Et ce ne sont pas Ben Arfa ou Benzema qui diront le contraire.

    Sauf retournement de situation, Olivier Giroud fera partie des 23 pour disputer l’Euro 2020, pas Ousmane Dembélé. Tant pis pour ceux qui rêvent d’une attaque Mbappé-Griezmann-Dembélé, capable d’enchainer les actions à 200 à l’heure et de nous faire enfin vibrer devant les matchs des Bleus.

    Cette attaque de feu était du reste celle déjà rêvée avant la Coupe du Monde (même si elle n’avait jamais été alignée d’entrée), avant qu’elle ne vole en éclat rapidement au profit d’une animation plus sécurisée (avec l'apparition de Matuidi côté gauche), mais aussi de la baisse des performances du joueur du Barça.

    Depuis le titre de champion du monde, la donne a encore changé. Pendant qu’Ousmane Dembélé a disparu peu à peu du onze des titulaires, puis du groupe France, Olivier Giroud, lui, a continué de s’accrocher. Devenu aujourd’hui le joueur le plus souvent utilisé par Deschamps, le joueur de Chelsea a fait oublier ses stats du mondial (aucun but inscrit) par une incroyable et glaciale efficacité avec les Bleus qui l’ont vu inscrire son 40ème but contre la Moldavie, le plaçant à portée de Platini, deuxième meilleur buteur des Bleus derrière les 52 buts de Thierry Henry.

    Malgré un temps de jeu famélique avec Chelsea, que l’on voit durer jusqu’à la fin de la saison (le club a décidé de le bloquer), augmentant peut-être un peu, Giroud sera toujours préféré à Dembélé. Même si sur un match, le Barcelonais est capable de faire beaucoup plus que Giroud. Plusieurs fois déjà, Deschamps a mis en garde le joueur du Barça sur l’implication, la concentration… bref le sérieux que demande une carrière professionnelle de très haut niveau. Une carrière comme celle qu’un joueur acheté 120 millions d’euros doit être en mesure d’assumer.

    Trop souvent blessé ou sanctionné par son club pour des écarts de conduite (même si ce n’est pas toujours de manière officielle), Ousmane Dembélé ne parvient pas à enchainer les matchs avec Messi et ses copains, mais a quand même déjà joué pratiquement trois fois plus que Giroud depuis le début de saison (uniquement en Liga).

    Interrogé dernièrement sur Ousmane Dembélé, Sven Mislintat, ancien recruteur pour le Borussia Dortmund donnait sa version du début de carrière du Français, avec un parfait résumé de la situation : « Je trouve incongru que le recrutement d’Ousmane Dembélé, qui a été une réussite sportive et financière avec un bénéfice à trois chiffres, soit toujours commenté de manière négative. Mais je pense que ces grands joueurs sont néfastes pour le groupe et d'ailleurs, ce sont souvent ces types qui gagnent, pas les clubs, explique l'actuel directeur sportif du VfB Stuttgart pour le media allemand Welt. Ousmane, comme je l’ai déjà dit à maintes reprises, est en quelque sorte un bandit. Si vous le comprenez et le soutenez, alors il fera tout pour gagner des matchs et Dortmund en a tiré profit. Mais d’un autre côté, s’il veut partir, alors il fait tout pour y parvenir. » Tout le contraire d’Olivier Giroud.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club