En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Benedetto les a tous conquis

    GROS PLAN

    Ligue 1

    GROS PLAN

    Benedetto les a tous conquis

    20 avr. 2020

    A la (re) découverte de...

    Connaissez-vous bien les nouveaux joueurs de Ligue 1 ? Non pas les anciens, mais ceux qui ont rejoint notre championnat cette saison ? Pour vous aider à mieux les connaître, Le Quotidien du Foot lance une nouvelle rubrique baptisée « A la (re)découverte de… ». Interviews, portraits, infos inédites… Ce que vous ne savez peut-être pas sur eux. Après Idrissa Gueye hier, Dario Bendetto vu par 5 témoins privilégiés.

    Jean-Marc Ferreri*

    « Avec Mitroglou, c'est le jour et la nuit ! »

    « J'aime beaucoup les attaquants qui ont du ballon et Dario en a... il est très technique. Pas autant qu'un Agüero, mais dans le registre d'un Higuain pour rester chez les Argentins. Si je devais le comparer à un ancien attaquant de l'OM, je citerai Rudi Völler. Lui aussi était technique, un faux-lent qui était très habile dos au but, face au but. Dario est à l'aise en déviation, dans le jeu de mouvement parce qu'il a la technique des joueurs argentins, et leur mental aussi, ce qui fait un bon équilibre et le prédispose à réussir à l'OM. Le retour de Thauvin peut évidemment lui être bénéfique, avec son pied gauche et les galettes qu'il recevra, mais je pense qu'avec le système actuel, en 4-3-3, il a les moyens d'être assez alimenté par les joueurs de côté, les latéraux qui montent, ou les milieux qui plongent comme Sanson et Payet. Franchement, il a l'envergure et le talent pour réussir. Le jour où l'OM se sera stabilisé, surtout au milieu, aura trouvé une meilleure animation offensive, il sera encore meilleur car il a le talent. En tout cas, si on critique souvent le recrutement de l'OM, il est une bonne pioche. Avec Mitroglou, c'est le jour et la nuit ! »

    *Ancien international de l'OM (1992-1996), champion d'Europe (1993), champion de France de D2 (1995)

    Patrice Garande*

    « Impatient de le voir avec Thauvin... »

    « J'adore ce style de joueur, d'attaquant de caractère, généreux comme peuvent l'être les Argentins. Et, surtout, son profil, ses attitudes, et sa manière d'être agressif sur le terrain, de ne pas se laisser impressionner, d'être dans le combat, tout ça va bien avec un club comme Marseille. Dans l'état d'esprit, il n'a peur de rien, il ne se laisse pas bouger et il mouille le maillot. C'est un jeu plein de vitesse, de technique, d'engagement et un langage du corps qui plait aux supporteurs marseillais.

    Force est de constater qu'il a changé le jeu de l'OM. Cette équipe avait besoin d'un tel joueur pour franchir un palier. En attendant que Thauvin revienne, il a déjà marqué des buts et je pense qu'il en marquera une quinzaine au minimum. Quand il décroche, il montre aussi des capacités techniques dans les remises, les déviations pour mettre des partenaires dans le sens du jeu. J'aurais du mal à le comparer à un autre attaquant de son profil, mais il a en commun avec Cavani, un joueur que je trouve exceptionnel, de donner l'impression d'être frustre techniquement. Or, les deux ont des techniques bien spécifiques, adaptées à leur poste, et efficaces, qui leur permet parfois des gestes étonnants, des exploits individuels. J'ai eu Andy Delort à Caen qui s'inscrit aussi dans ce registre de joueur instinctif, toujours, j'insiste avec des attitudes faites pour un club comme l'OM. Je suis vraiment impatient de voir ce que ça peut donner avec Thauvin... »

    *Ancien attaquant international d’Auxerre, Nantes, Saint-Etienne, meilleur buteur du championnat de France en 1984

    Hervé Révelli : « il me fait penser à un buteur comme Gerd Müller »

    Omar Da Fonseca*

    « Le bon profil pour l'OM »

    « Benedetto arrive au meilleur moment à Marseille, une ville qui signifie quelque chose en Argentine et dans tout le continent sud-américain, et qui ressemble beaucoup au tempérament argentin. A son âge, il a déjà vécu beaucoup de choses dans des contextes aussi difficiles, des ambiances chaudes bouillantes, au Mexique notamment, et il s'en est toujours sorti. C'est un guerrier, un combattant, un joueur qui donne tout, et ça plait aux supporteurs de Marseille. Vu le niveau d'un club comme l'OM aujourd'hui, qui ne peut pas rêver avoir des joueurs de top niveau mondial, le profil de Benedetto est le bon. Non seulement il met des buts mais, en plus, mentalement, il est prêt à faire des efforts. Il est utile dans le jeu dos au but, est capable de prendre des risques en tentant sa chance de loin, des frappes soudaines, une volonté permanente d'aller vers le but. Je l'ai déjà dit, il me fait penser à Lisandro Lopez un peu. Si l'équipe de Villas-Boas arrive à jouer pour lui, avec des joueurs de côté qui l'alimentent, il va faire mal. Parce qu'il a tout en magasin pour ça, la puissance, la technique, le mental. Pour le moment, avec peu de munitions, il a fait le minimum, mais si Thauvin revient bien, ils peuvent combiner tous les deux. Avec Payet, ça fait des joueurs de ballon pour le mettre sur orbite. »

    *Ancien joueur de Monaco, Toulouse, PSG, consultant BeIN

    Angel Marcos*

    « Il mérite une animation offensive plus aboutie »

    « Je ne connaissais Benedetto, qui ne faisait pas partie de la short-list des attaquants internationaux argentins, qu'à travers quelques matches vus de Boca Juniors. J'ai retrouvé à l'OM un joueur très collectif, très mobile, même s'il n'est pas très rapide, mais qui a des appels très pertinents, qui sait partir et demander le ballon au bon moment. Il a surtout une qualité principale : il est adroit devant les buts et n'a pas besoin d'avoir beaucoup d'occasions pour marquer. En plus, un aspect qu'apprécie les supporteurs de l'OM, il ne rechigne pas à défendre quand il le faut. Comme il est capable de jouer en remise, il est utile au-delà de son rôle de buteur pur, et je pense qu'il peut faire bien jouer les autres, car on le trouve assez facilement. S'il est bien accompagné, il peut faire mal. Pour le moment, l'animation offensive de l'OM est trop pauvre pour qu'il puisse exprimer tout son potentiel. Germain a beaucoup de qualité, dans le jeu aérien, les déplacements, mais il se disperse trop à mon sens. Quant à Payet, le mettre sur un côté revient à trop l'éloigner de Benedetto qui a besoin d'un appui. Sanson et Lopez ne sont que rarement en position de combiner avec lui. Il faut espérer que Thauvin puisse jouer ce rôle de second attaquant, capable de combiner, de se chercher, de remiser... Il a besoin d'avoir un milieu plus présent, d'être davantage sollicité. Jouer le contre, quand on est une équipe comme l'OM, ça va deux minutes, ça ne correspond pas à son statut. Il faut davantage d'ambition, de maîtrise. Et alors, Benedetto trouvera naturellement sa place. Il ne peut pas initier les actions et être à leur conclusion, or, c'est pres-que ce qu'on lui demande depuis le début de la saison. »

    *Ancien attaquant international argentin de Nantes, Toulouse

    Hervé Revelli*

    « L'OM doit jouer pour lui »

    « Benedetto est un vrai attaquant, un vrai avant-centre, un buteur... qui a besoin des autres pour exister. Il faut qu'il soit bien entouré. Or, à l'OM depuis qu'il est arrivé, il n'est pas bien utilisé dans le sens où cette équipe joue de manière trop irrégulière et quand elle gagne, elle le fait à l'arraché. Il est demandé à tous les joueurs de travailler tout le temps pendant le match or, certains ne sont pas faits pour ça. Benedetto a as-sez de qualité pour qu'on mette en place un système de jeu qui lui permettrait de les exploiter davantage. Dans les matches que je lui ai vu faire, soit il est seul devant et n'a pas de munitions, soit il revient derrière et n'a plus la lucidité pour être efficace devant... Il sera dangereux le jour où il aura à ses côtés des joueurs capables de le mettre dans de bonnes dispositions. L'OM doit jouer pour lui, clairement. Thauvin peut être ce joueur qui le met sur orbite, qui l'alimente, qui lui permet de marquer. Il a prouvé depuis le début de la saison qu'il n'avait pas besoin de beaucoup de ballons pour être efficace. Le jour où il en aura beaucoup, il fera mal parce qu'il me fait penser à un buteur comme Gerd Müller, avec un centre de gravité très bas, mais qui n'aurait pas marqué autant de buts sans ses coéquipiers. Comme l'Allemand, Benedetto ne doit pas se disperser. Chacun son rôle. L'OM a suffisamment regretté de ne pas avoir de vrai buteur pour, maintenant qu'il y en a un de qualité, ne pas tout faire pour le mettre en bonne position. »

    *Ancien attaquant international de Saint-Etienne, 3ème meilleur buteur de l'histoire du championnat de France (216 buts)

    Pour suivre toute l'actu de l'OM retrouvez le magazine Le Foot Marseille, actuellement chez votre marchand de journaux. www.lafontpresse.fr


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club