En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Bouanga met les Verts 4èmes

    STORY 2019/2020

    Ligue 1

    STORY 2019/2020

    Bouanga met les Verts 4èmes

    4 avr. 2020

    Quand Saint-Etienne gagnait 3-2 à la Beaujoire

    En attendant qu'elle puisse aller à son terme, suite de notre plongée dans la saison 2019/2020. Retour vers le 10 novembre dernier quand les Verts s'imposaient à Nantes grâce à un doublé de Bouanga et pointaient à la 4ème place, devancés par Angers à la différence de buts.

    C’était une autre époque. Celle où le football se jouait encore devant plusieurs milliers de supporters dans des stades pleins à craquer, mais aussi celle où Saint-Etienne semblait inarrêtable.

    Le dimanche 10 novembre, quand l’équipe de Claude Puel, installé sur le banc depuis un peu plus d’un mois, se déplace à la Beaujoire, elle vient de prendre 10 points en 4 matchs, avec notamment des victoires contre Lyon et Monaco et a déjà oublié son départ catastrophique (ayant entrainé la mise à l’écart de Printant). En face, Nantes vient de s’incliner à Bordeaux mais pointe à la troisième place.

    Très vite, ce sont les Canaris qui prennent les devants. Avant même le quart d’heure de jeu, alors que les Verts ont eu plus souvent le ballons, Blas ouvre le score après un bel échange avec Benavente (14ème). Mais il en faut plus pour déstabiliser des Stéphanois en pleine confiance. Mois de dix minutes plus tard, Trauco est à la réception d’un centre parfait d’Honorat et bat Lafont d’une tête puissante (22ème). C’est le premier but du latéral péruvien sous les couleurs des Verts qu’il a rejoints quelques mois plus tôt. Quasiment dans la foulée, les Nantais réagissent à leur tour. Cette fois c’est Louza, la dernière pépite du club, qui trouve la faille. Servi par Blas qui a profité d’une perte de balle de Kolodziejczak, Louza (aidé par Moukoudi qui dévie sa frappe) trompe Ruffier (26ème). Le mano à mano entre les deux adversaires historiques de la Ligue 1 continue quand huit minutes plus tard, Bouanga égalise. A la réception d’un centre de Trauco, le transfuge de Nîmes reprend de la tête et ramène son équipe à hauteur des Canaris (34ème).

    Trauco et Bouanga, hommes du match

    Quand les deux équipes rentrent aux vestiaires, tout reste à faire. Si Nantes a su se montrer efficace devant, sa défense laisse à désirer et Saint-Etienne en a profité pour revenir deux fois au score. Avec un Stéphanois particulièrement en vue : Trauco, buteur et passeur pour Bouanga.

    La seconde période commence sur un rythme enlevé, mais aucune des deux équipes de se procure de véritables occasions. Il faut attendre la 65ème minute pour croire au but, mais la tête puissante de Pallois sur corner, envoie le ballon s’écraser sur la transversale. Simon aussi s’essaye mais voit sa frappe bien détournée par Ruffier (66ème). Dans la foulée, les Verts sont très menaçant en contre attaque. Lancé par Boudebouz, Bouanga s’en va battre Lafont (malgré le retour de Girotto qui dévie le ballon) et permet à son équipe de mener au score pour la première fois (67ème). Malgré tous les efforts (souvent brouillons) des Canaris pour revenir, les Stéphanois tiennent bon et s’offre une 4ème victoires en 5 matchs sous Puel et grimpe sur le podium, à égalité avec Angers. Nantes de son côté enregistre une quatrième défaite de rang et dégringole à la 9ème place.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club