En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Gourvennec :

    Guingamp

    Ligue 1

    Guingamp

    Gourvennec : "nous devons être plus stables émotionnellement"

    23 nov. 2018

    Le successeur de Kombouaré est optimiste

    Deux ans et demi après son départ, c’est avec beaucoup d’humilité que Jocelyn Gourvennec est revenu à Guingamp. Et quinze jours après avoir de nouveau posé ses valises en Bretagne, l’ancien coach de Bordeaux est déjà confronté à un match à 6 points. Demain soir, les Bretons se déplacent à Reims avec déjà une obligation de résultat. Si les promus occupent la 9ème place au classement, ils ont davantage le profil pour jouer le maintien que le haut du tableau. C’est plein de confiance que Gourvennec envisage ce déplacement. « On a réalisé ce qu'on voulait mettre en place. Tout ce qu'on a proposé aux joueurs, ils l'ont fait. Que ce soit en termes la charge de travail et d'implication, a expliqué l’ex ancien coach de Guingamp en conférence de presse, ne manquant pas de rappeler au passage qu’on « ne révolutionne pas une équipe en quinze jours... Quand on arrive comme ça avec peu de temps pour développer les choses, il faut être concis et présenter les choses de manière basique aux joueurs ». 

    "j'ai trouvé le groupe uni"

    La solution pour sortir l’équipe de l’ornière ? Pour Gourvennec cela passe surtout par une plus grande confiance et davantage de sérénité. « J'ai trouvé un groupe uni a-t-il constaté. Avec une pleine conscience des choses à améliorer. Les joueurs savent qu'ils doivent mieux faire... Nous devons être plus stables émotionnellement lors des matches et ne pas passer de l'euphorie à l'effondrement à la moindre contrariété ».

    Au passage, Jocelyn Gourvennec a évoqué l’évolution positive du club ces dernières années, rendant au passage un hommage à Antoine Kombouaré. «  Il ne faut pas se gourer. On a fait un boulot incroyable ici pendant six ans. Antoine a pris la suite, a fait du super boulot pendant deux ans. Ça a coincé comme ça a pu coincer pour moi à Bordeaux après seize, dix-sept mois… »

    Notons que pour son premier match depuis son retour, Jocelyn Gourvennec est privé de nombreux joueurs. Eboa-Eboa, Deaux, Blas, Rodelin et Roux ne sont pas dans le groupe.

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club