En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le 11 type des révélations

    BILAN 2019

    Ligue 1

    BILAN 2019

    Le 11 type des révélations

    26 déc. 2019

    Saison 2019/2020

    Gardien de but :

    Alfred Gomis (Dijon)

    Arrivé cet été en Bourgogne en provenance de SPAL (Italie) Alfred Benjamin Gomis a pris le pouvoir à Dijon. Après avoir regardé les matchs du banc, le Sénégalais de 26 ans a profité de la blessure de Runarsson pour s’installer dans le but du DFCO et ne plus le quitter (sauf sur blessure lors du Dijon-Montpellier comptant pour la 16ème journée). Depuis, le géant africain (il culmine à 1,96m) a même été rappelé en sélection du Sénégal (en l’absence du Rennais Edouard Mendy). Le tout pour un petit million d’euros. C’est tout benef’.

    Latéral droit :

    Fabien Centonze (Metz)

    Passé de Lens à Metz cet été, le latéral droit de 23 ans découvrait la Ligue 1 et n’a pas mis de temps à prendre ses marques. Aligné à 19 reprise comme titulaire, le natif de Voiron (Isère) passé par Evian Thonon-Gaillard et Clermont est même un des rares joueurs de Ligue 1 à avoir joué le 19 matchs de la phase aller dans leur totalité.

    Latéral gauche :

    Rayan Aït-Nouri (Angers)

    Il a tout juste 18 ans et quelques uns des plus grands clubs européens à ses pieds. Une proposition à hauteur de 30 M€ en provenance de Premier League a même été évoquée… Le PSG le suit aussi de très près. En 19 matchs de Ligue 1, celui que Stéphane Moulin avait judicieusement gardé au chaud (3 apparitions la saison dernière) avant de le lancer dans le grand bain cette année est l’une des plus grandes révélations de la première partie de saison.

    Défenseurs centraux :

    Wesley Fofana (Saint-Etienne)

    Après seulement deux apparitions la saison dernière « pour dépanner », le joueur formé chez les Verts a été intronisé titulaire en défense centrale par Claude Puel. Tout juste âgé de 19 ans (il les a eu le 17 décembre), celui qui a remporté la Coupe Gambardella la saison dernière a débuté 7 matchs comme titulaire, allant même jusqu’à pousser Loïc Perrin sur le banc…

    Boubacar Kamara (Marseille)

    Révélé en fin de saison dernière, il avait toutefois vu sa progression freinée par les choix de Rudi Garcia. Mais cette fois, Villas-Boas n’envisage pas de faire son équipe sans lui. Que ce soit en défense ou au milieu, en tant que sentinelle. Devenu international espoir, le Marseillais de 20 ans peut rêver des Jeux Olympiques.

    La comète Camavinga

    Milieux de terrain :

    Ibrahima Diallo (Brest)

    Le jeune milieu défensif du Stade Brestois, Ibrahima Diallo, qui découvre la Ligue 1, a déjà mis tous les observateurs sous son charme. Arrivé en provenance de Monaco lors de l’été 2018, le joueur de 20 ans a déjà de nombreux prétendants en Espagne et en Angleterre. Notamment Leicester, qui voit en lui le nouveau Kanté…

    Eduardo Camavinga (Rennes)

    Que dire de plus que le milieu du Stade Rennais ? Véritable prodige, celui qui a eu 17 ans au mois de novembre a déjà intégré les Espoirs (après 28 matchs en Ligue 1) et s’est rendu indispensable dans son club. Incontestablement LA révélétion de la saison car on doute qu’il puisse être detrôné…

    Mounir Chouiar (Dijon)

    Comme plusieurs de ces révélations, Mounir Chouiar découvre la Ligue 1 de façon fracassante. Après avoir grandement participé à la victoire de Dijon sur le PSG cet automne, l’ancien Lensois (son club de formation) a récidivé à plusieurs reprises avec des prestations de très haut niveau.

    Très actif au milieu, c’est un joueur « box to box » qui sait marquer (déjà 3 buts cette saison). Pas sûr qu’il reste longtemps en Bourgogne…

    Zaydou Youssouf (Saint-Etienne)

    Recruté par Ghislain Printant chez les Girondins cet été moyennant 2 petits millions d’euros, Zaydou Youssouf s’est affirmé sous les odres de Claude Puel. Milieu « relayeur » ou « organisateur » plus que véritable attaquant, le joueur de 20 ans a été un des meilleurs stéphanois dans la bonne période des Verts.

    Attaquants :

    Victor Osimhen (Lille)

    Arrivé à Lille dans l’anonymat le plus total, le Nigérian Victor Osimhen est tout de suite devenu l’arme fatale du LOSC. Auteur de 10 buts et 3 passes décisives, l’ancien joueur de Charleroi (passé par Wolfsburg) qui aura 21 ans le 29 décembre a été décisif dans plus de la moitié des buts de son équipe (24) !

    Yacine Adli (Bordeaux)

    A part une petite apparition avec le PSG lors de la saison 2017/2028, Yacine Adli n’avait jamais joué en Ligue 1 avant son transfert pour Bordeaux cet été. Depuis, il est apparu à 14 reprises sous son nouveau maillot, dont 9 fois comme titulaire, pour 3 buts et 3 passes décisives. Le tout à 19 ans (depuis le mois de juillet). Utilisé dans une position axiale relativement haute par Paulo Sousa, le franco-algérien a su convaincre par sa grande activité.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club