En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Rennes-Lyon, le jour le plus noir de la saison de l'OL

    STORY 2019/2020

    Ligue 1

    STORY 2019/2020

    Rennes-Lyon, le jour le plus noir de la saison de l'OL

    5 avr. 2020

    Quand Rennes gagne à Lyon qui perd Depay et Reine-Adelaïde

    En attendant qu'elle puisse aller à son terme, suite de notre plongée dans la saison 2019/2020. Retour vers le dimanche 15 décembre, quand Rennes vient gagner au Groupama Stadium face à Lyon en plein cauchemar...

    7èmes à cinq points du Stade Rennais, troisième au matin de la 18ème journée, Lyon peut relancer complètement la course au podium en battant les Bretons. Mais ce dimanche 15 décembre va être le jour le plus noir de la saison des Gones et, au contraire, réussir au Stade Rennais.

    Le premier coup dur arrive à la demi-heure de jeu. Reine-Adelaide reste au sol et se plaint au niveau du genou. Après avoir mollement essayé de rester sur le terrain, il est remplacé par Traoré. Côté jeu, on n’a pas vu grand chose dans cette première période, entre deux équipes qui donnent surtout l’impression de ne pas avoir envie de perdre. Et c’est logiquement que Lyon et Rennes rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge, qui reflète le triste spectacle aperçu sur la pelouse du Groupama Stadium.

    Quand M. siffle le début de la seconde période, les supporters lyonnais espèrent voir leur équipe enfin emballer la rencontre. Mais une deuxième mauvaise nouvelle marque l’entrée des joueurs sur la pelouse. Touché en première période et souffrant lui aussi du genou, Depay n’est pas là. Le n°11 de l’OL est remplacé par Terrier dès le coup d’envoi. Nouveau coup dur pour les Gones qui ne donnent pas l’impression d’être en mesure de bousculer les joueurs de Stephan, si ce n’est sur certaines actions isolées. Parfaitement organisés, les Rennais sont solides et ne se laissent pas déborder. Et quand il le faut, Mendy est là pour faire les arrêts qu’il faut. On se dirige tout doucement vers la fin de la rencontre quand Eduardo Camaivinga hérite d’un ballon aux 20 mètres. Le jeune rennais élimine Andersen face à lui, pénètre dans la surface et enchaine avec une frappe du droit qui trompe Lopes (89ème). Ce coup de génie d’un gamin de 17 ans crucifie les Gones obligés de s’incliner.

    Rennes conforte sa troisième place alors que l’OL rate le coche et reste à la 8ème place, 8 points derrière. Mais ce dimanche après-midi, les Gones ont perdu très gros, beaucoup plus qu’un match. Dans la soirée, le verdict tombe : Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaide souffrent tous les deux d’une rupture des ligaments croisés du genou et seront absents pour le reste de la saison.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club