En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    18 mars 1993, le coup de boule de

    Match de légende

    RETRO

    Match de légende

    18 mars 1993, le coup de boule de "casque d'or"

    11 mars 2019

    1/4 de finale retour de la Coupe de l'UEFA : PSG - Real Madrid 4-1

    C'était il y a 26 ans pratiquement jour pour jour. Le PSG éliminait le Real Madrid en quart de finale de la Coupe de l'UEFA au terme d'un match au final complètement fou.

    Nous sommes le 18 mars 1993 et le PSG va écrire une des plus belles pages de son histoire. Qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de l’UEFA (qui depuis est devenue l’Europa League), le club de la capitale a hérité d’un gros morceau : le Real Madrid de Hierro, Michel, Zamorano ou Prosinecki. Au match aller à Santiago Bernabeu, les Espagnols imposent logiquement leur loi. Battus 3-1, les Parisiens savent qu’ils auront besoin d’un petit exploit au Parc pour renverser la situation. Mais ils savent aussi qu’ils en sont capables. Avec Valdo, Bravo, Ginola, ou Weah, mais aussi l’aide de ses supporters, Paris a les armes pour retourner le Real.

    Pour rêver d’une qualification, il faut marquer avant la mi-temps. C’est chose faite à la 33ème minute quand George Weah reprend un corner de la tête et trompe Buyo. S’en suivent de longues minutes d’angoisse. Si Paris domine à outrance (Bravo trouve la barre à la 75ème) et semble tout proche de marquer ce deuxième but qui les enverra en demi-finale, les Espagnols restent dangereux et peuvent marquer à tout moment. A la 81ème minute, la délivrance arrive enfin. Merveilleusement servi par Bravo (lui-même servi par Weah) d’une remise astucieuse, David Ginola réalise une demi-volée surpuissante qui ne laisse aucune chance au portier madrilène. 2-0 : Paris est revenu, Paris tient sa qualification. Surtout que 6 minutes plus tard, Valdo enfonce le clou et inscrit le but du 3-0. Un but somptueux (un de plus). Le Brésilien mystifie Rocha, le solide défenseur central madrilène, d’une feinte de frappe, et trompe Buyo. Le Parc est en folie. Mais les Espagnols jettent leurs dernières armes dans la bagarre. Un but et c’est la prolongation.

    4 buts dans les 15 dernières minutes du match !

    Dans les arrêts de jeu, un coup franc de Michel trouve Nando qui saute plus haut que Kombouaré et remise pour Zamorano qui surgit aux six mètres, échappant à la vigilance des défenseurs parisiens pour marquer du bout du pied. 3-1, comme au match aller : tout est à refaire dans la prolongation. Mais l’arbitre de la rencontre, le Hongrois Sándor Puhl, se sent bien sur le terrain du Parc et fait jouer de longs arrêts de jeu.

    A la 96ème minute, le PSG obtient un coup franc excentré sur le côté droit pour une faute sur David Ginola. C’est Valdo qui s’en charge. Cette fois, c'est la dernière action du match. Le Brésilien frappe et dépose le ballon sur la tête de Kombouaré, qui surgit de derrière pour le catapulter au fond des filets. Titulaire en raison de l’absence d’Alain Roche, suspendu pour cette rencontre, Kombouaré, qui se sentait coupable sur le but de Zamorano, exulte. «C’était ma Coupe du monde à moi, dira celui que l’on surnomme «Casque d’or» depuis ce moment magique, dans un document de Canal+. Je n’ai même pas de souvenir, on est léger, on plane dans ces moments-là… Des moments forts, qu’on espère revivre, mais non : c’est une fois dans la vie. J’ai eu la chance de vivre cela, et je souhaite à tous les joueurs de le vivre au moins une fois ».

    > Le match :

    Paris SG – Real Madrid 4-1.

    Parc des Princes, 46.000 spectateurs (env.)

    Coupe de l’UEFA, 1/4 de finale retour

    Arbitre : M.Puhl (HON)

    Buts : Weah (33ème), Ginola (81 ème), Valdo (87ème) et Kombouaré (95ème) pour le PSG, Zamorano (92ème) pour le Real

    PARIS S.G. : Lama – Sassus (Germain 76ème), Kombouaré, Ricardo, Colleter – Le Guen, Guerin, Valdo – Ginola, Weah, Simba (Bravo 72ème). Ent : Jorge

    REAL MADRID : Buyo – Nando, Ramis, Rocha, Lasa – Hierro, Michel, Luis Enrique (Alfonso 81ème), Prosinecki – Butragueno (Villaroyo 64ème), Zamorano. Ent : Floro


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club