En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Il y a 24 ans,

    GROS PLAN

    RETRO

    GROS PLAN

    Il y a 24 ans, "Mister George" illuminait le Parc

    6 mars 2019

    Avec lui, Paris allait jouer une demi-finale de Ligue des Champions...

    Il y a un peu moins de 24 ans, le PSG disputait l’unique demi-finale de Ligue des Champions de son histoire. Grâce notamment à un joueur exceptionnel qui a marqué l’histoire du club.

    Avant Cavani, Neymar, Mbappé, Ibrahimovic ou Pauleta, il y avait George Weah. Joueur félin et très puissant à la fois, « Mister George » a notamment permis au club de la capitale de disputer une demi-finale de Ligue des Champions en 1994 après avoir éliminé le Barça de Cruyff (battu en demi-finale par le Milan AC). Celui qui est devenu président du Libéria en septembre 2014, a marqué à jamais l’histoire du club de la capitale dont il porta les couleurs pendant trois saisons, entre 1992 et 1995.

    Polyvalent, rapide, technique, « Mister George » a gratifié les spectateurs de buts aussi exceptionnels les uns que les autres avec des frappes puissantes et un grand réalisme. Il a disputé des matches d’anthologie face aux plus grandes équipes européennes (qui a oublié son but exceptionnel contre le Bayern ?). Irréprochable sur le terrain de par son investissement et ses qualités, George Weah était également apprécié en dehors, faisant l’unanimité dans le vestiaire.

    Arrivé en France à Monaco en 1988 en provenance

    du Tonnerre de Yaoundé, il a inscrit la bagatelle de 47 buts en 103 matches sous le maillot monégasque et remporte sa première Coupe de France en 1991. Il remettra ça avec le PSG qu’il rejoint en 1992 puisqu’il ajoute deux Coupes de France à son compteur en 1993 et 1995, et complètera ce magnifique palmarès par un titre de champion de France en 1994.

    George Weah ne brille pas que sur la scène nationale, il fait également briller le club parisien en Coupe d’Europe. En 1993, le club parisien atteint les demi-finales de la Coupe UEFA (devenue l’Europa League aujourd’hui) où il tombe face à la Juventus

    Turin après notamment un magnifique matchface au Real Madrid au tour précédent. Dans le sillage de ce joueur aux qualités hors-normes, le PSG dispute deux autres demi-finales en Coupe des Coupes et en Ligue des Champions. Avec le maillot du PSG sur le dos, le Libérien inscrit 55 buts en 137 matches, terminant meilleur buteur de la Ligue des Champions (8 buts) lors de la saison 93/94. Avec George Weah, le PSG fait peur sur la scène européenne, l’équipe est prise au sérieux.

    Pendant son séjour dans la Capitale, l’attaquant libérien sera naturalisé français tout en continuant à être le leader de la sélection du Libéria.

    1er Africain à gagner le Ballon d'Or

    Ses voyages en Afrique pour rejoindre l’équipe nationale ne le perturbent nullement, George Weah est un véritable roc, un monstre physique, toujours régulier au très haut niveau que ce soit avec le PSG ou avec le Libéria. En dehors du terrain, pendant ses voyages en Afrique, il utilise beaucoup d’énergie pour régler les problèmes extra-sportifs que rencontre la sélection, mais sur le terrain il se montre irréprochable et est toujours à son meilleur niveau. Les performances de l’attaquant libérien attirent forcément le regard des meilleurs clubs européens.

    Beaucoup d’entre eux ont subi sa loi en Coupe d’Europe et ils usent de tous leurs arguments pour l’attirer. C’est finalement le Milan AC qui parviendra à ses fins. Sous le maillot italien, George Weah continue de briller et il décroche le Ballon d’Or en 1995 (année qu’il a passé pour moitié à paris et l’autre à Milan), devenant ainsi le premier joueur africain à obtenir la récompense suprême pour un joueur. A l’époque, la Serie A est considérée comme le meilleur championnat d’Europe et la carrière de George Weah atteint son apogée. Il restera 5 sisons à Milan et rempoetra deux fois le championnat (1996 et 1999). Il évoluera ensuite à Chelsea, Manchester City ou Marseille, mais ne retrouvera jamais les sensations qu’il a connues au PSG ou au Milan AC. En 2003, à l’âge de 37 ansIl met un terme à sa carrière aux Emirats Arabes Unis. Il met également un terme à sa carrière en sélection, une sélection libérienne qu’il a portée à bout de bras mais qui ne lui aura malheureusement jamais permis de jouer une Coupe du Monde.

    Comme il transforme tout ce qu’il touche en or, George Weah a aussi bien réussi sa reconversion que sa carrière sportive. Il donne beaucoup de son temps et de son argent pour venir en aide aux gens défavorisés, notamment en Afrique. Et il se lance également dans la politique dans son pays. Et là encore il a fait

    Mouche. Il écrase d’abord son adversaire lors des élections sénatoriales (en décembre 2014) avant de remporter les élections présidentielles en décembre 2017 (il occupe officiellement la fonction depuis janvier 2018).


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club