En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Depay : un faux transfert et un vrai problème ?

    Olympique Lyonnais

    Transferts

    Olympique Lyonnais

    Depay : un faux transfert et un vrai problème ?

    8 oct. 2020

    Le mercato en questions

    Jusqu’à la fin de la semaine, retour en questions sur le mercato qui a fermé ses portes lundi soir. Avec pour commencer une première interrogation : Depay, un faux transfert et un vrai problème ?

    S’il ya bien un joueur qui était annoncé sur le départ, c’est Memphis Depay. Mais faute d’avoir trouvé les fonds pour le recruter, le Barça a dû se résoudre à renoncer à lui. De quoi mettre le joueur, mais aussi l’Olympique Lyonnais dans une situation compliquée à gérer… La première réflexion est de penser que le joueur va vouloir mettre tous les atouts de son côté pour retrouver son meilleur niveau et partir lors des prochains mercatos (en janvier ou l’été prochain), ce qui va donc être bénéfique pour le club. Mais c’est loin d’être aussi simple que cela. Koeman le veut et ce ne sont pas ses performances avec Lyon au cours des prochaines semaines qui vont changer la donne. En revanche, niveau motivation (et notamment risque de blessure), on peut s’interroger sur l’investissement du Néerlandais.

    « Il va tout faire pour se retrouver en situation d’aller là-bas en janvier », commente Jean-Michel Aulas qui a tout intérêt à pousser dans ce sens. Le club pourrait ainsi récupérer quelques millions sur le transfert avant que le joueur n’arrive libre en juin prochain. Au président de l’OL d’ajouter : « je n’ai pas abandonné l’idée de le prolonger, mais comme il a toujours dit non, ça me paraît difficile ». Une chose est sûre : Depay a maintenant les cartes en main et Aulas ne pourra pas réclamer 20 millions pour le laisser partir. « Je pense que si je continue à faire mon travail, l’intérêt sera toujours là dans un futur proche » souligne pour sa part le Néerlandais.

    La particularité de ce mercato sous covid, est que la fenêtre de janvier va arriver très vite. Et si Garcia se réjouit de la fin du mercato, dans deux mois (voir moins) les rumeurs de janvier vont ressurgir et peuvent avoir un effet néfaste sur le vestiaire.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club