En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Ce qu'il faut savoir sur l'Islande

    EURO 2020

    Actus

    EURO 2020

    Ce qu'il faut savoir sur l'Islande

    25 mars 2019

    > France - Islande (20h45)

    - Les Islandais n’ont gagné qu’un seul de leurs 16 derniers matchs. C’était vendredi en Andorre (2-0).

    - Si l’Islande est la nation la plus forte derrière les Bleus dans le groupe H, elle n’occupe que la 38ème place au classement FIFA. Ce qui fait d’elle la 23ème nation européenne.

    - 330 000 personnes environ vivent en Islande (soit un peu plus que la Corse et ses 322 000 habitants). Le pays compte environ 22 000 licenciés (hommes et femmes) pour une centaine de footballeurs professionnels.

    - Quand la France croise la route de l’Islande, il y a du spectacle. Au cours des 10 dernières années, les Bleus ont joué 4 fois contre l’Islande pour 13 buts marqués et 8 encaissés. 4 buts par match au minimum ont été inscrits !

    - L’effectif de l’Islande a très peu bougé depuis le quart de finale de l’Euro 2016 gagné par les Bleus (5-2). Quasiment tous les titulaires de la victoire de l’Islande en Andorre vendredi dernier, étaient déjà présents en 2016. C’est donc une équipe un peu vieillissante que les Bleus vont affronter ce soir.

    - Côté Français, on retrouvera 6 titulaires du match qui s’était déroulé à Lyon : Lloris, Pogba, Umtiti, Matuidi, Griezmann et Giroud. Pour rappel, Raphaël Varane avait déclaré forfait juste avant la compétition, alors que Samuel Umtiti, appelé au dernier moment en renfort avait justement joué son premier match en Bleu ce jour-là.

    - En 12 confrontations contre la France, l’Islande n’a jamais gagné, concédant 9 défaites et obtenant 3 matchs nuls. En revanche, les Islandais ont déjà battu deux fois les Pays-Bas (13 octobre 2014 et et 3 septembre 2015, qualifications Euro 2016), gagné une fois contre l’Italie (18 août 2004, amical), l’Espagne (25 septembre 1991, qualifications de l’Euro 1992) et l’Angleterre (27 juin 2016, 8ème de finale de l’Euro 2016).

    - L’emblématique capitaine de l’Islande, qui symbolise presque à lui tout seul les valeurs de son équipe nationale, Aron Einar Gunnarsson, évoluait dans le club gallois de Cardiff City, que devait rejoindre Emiliano Sala. Depuis le mois de mars, il a rejoint le club d’Al Arabi Doha, au Qatar.

    - Si l’Islande a terminé bon dernier du groupe D à la Coupe du Monde (la première de son histoire), elle s’est distinguée en parvenant à tenir l’argentine en échec (1-1). Un match au cours du quel Már Sævarsson s’est mis en évidence pour son activité face à Lionel Messi. La particularité du joueur de Reykjavik (89 sélections, plus capé des joueurs en activité côté islandais) est qu’il avait dû déposer des vacances au près de son employeur (une usine qui extrait le sel) pour jouer la Coupe du Monde.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club